Navigation – Plan du site
Comptes rendus et notes de lecture

Alfredo Buonopane, Maurizio Buora, Arnaldo Marcone (a cura di), Le ricerca epigrafica e antiquaria nelle Venezie dell’età napoleonica all’Unità

Philippe Foro
p. 286
Référence(s) :

Alfredo Buonopane, Maurizio Buora, Arnaldo Marcone (a cura di), Le ricerca epigrafica e antiquaria nelle Venezie dell’età napoleonica all’Unità, Florence, Le Monnier, 2007, 384 p.
28 euros /
isbn 978-8800-20724-9.

Texte intégral

1Rassemblant dix-huit contributions coordonnées par Alfredo Buonopane, Maurizio Buora et Arnaldo Marcone, le présent ouvrage présente la recherche épigraphique et antiquaire dans les provinces de Vénétie entre l’époque napoléonienne et l’unité italienne, en passant par la période de l’administration autrichienne. Apparaît tout d’abord l’important rôle tenu par Theodor Mommsen lui-même par son élaboration du Corpus Inscriptionum latinarum pour l’Italie. Après un premier voyage en 1844, le savant allemand vient dans le Frioul en 1857 et se lie d’amitié avec les épigraphistes istriens dont Antonio Cernecca ou Giovan Battista Carlo Giuliari qui est son correspondant à Vérone entre 1858 et 1874. De plus, sont présentées des lettres inédites du savant allemand à ce dernier.

2Le livre démontre également l’important rôle du « campanilisme » italien, patriotisme local et attachement à la « petite patrie », qui favorise le développement et la diffusion de la recherche sur l’histoire antique avec la création de dépôts épigraphique locaux à l’image de celui d’Aquilée qui porta le nom de Musée Eugène à l’époque napoléonienne, en l’honneur du beau-fils de Napoléon et vice-roi d’Italie de 1805 à 1814. L’érudition locale permet des études scrupuleuses comme à Belluno avec des personnalités tel Francesco Pellegrini, souvent engagé dans le processus unitaire.

3Agrémenté de photographies d’inscriptions et de reproductions d’inscriptions, cet ouvrage de spécialistes fait pour un public de spécialistes a l’immense avantage de faire le point sur une science qui reçoit ses lettres de noblesse au xixe siècle, par delà les vicissitudes politiques de la période.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Foro, « Alfredo Buonopane, Maurizio Buora, Arnaldo Marcone (a cura di), Le ricerca epigrafica e antiquaria nelle Venezie dell’età napoleonica all’Unità », Anabases, 11 | 2010, 286.

Référence électronique

Philippe Foro, « Alfredo Buonopane, Maurizio Buora, Arnaldo Marcone (a cura di), Le ricerca epigrafica e antiquaria nelle Venezie dell’età napoleonica all’Unità », Anabases [En ligne], 11 | 2010, mis en ligne le 01 septembre 2011, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://anabases.revues.org/917

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page