Navigation – Plan du site
L'atelier de l'histoire : chantiers historiographiques

Antiquité et fictions contemporaines
L’image de Rome et de l’empire dans les romans de Danila Comastri Montanari

Silvia Stucchi
p. 258-269

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2020.

Aperçu du texte

1. Danila Comastri Montanari (Bologne, 1948-) a situé ses romans policiers durant le règne de Claude, et a créé le personnage du détective Publius Aurelius Statius : ce sénateur a connu l’empereur alors qu’il n’était encore que l’oncle, physiquement disgracié, de Caligula, et qu’il vivait en marge de sa famille, si nombreuse et si compliquée ; Claude lui avait alors appris la langue étrusque. Statius, qui montre un penchant bien affirmé pour la morale épicurienne et pour les jolies femmes, est secondé, dans ses enquêtes, par un collaborateur très précieux  : Castor, son secrétaire, un esclave originaire d’Alexandrie. Avide, rusé, expert en tout genre de vol et d’escroquerie, celui-ci sera malgré tout affranchi, sans cesser pour autant de collaborer au dangereux passe-temps de son ancien dominus. Dans l'un des derniers romans de la série, Tabula Rasa (2011), en particulier, il apparaît que Castor joue le rôle qui dans la palliata était celui du seruus callidus. À cet égard, plusieurs...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Silvia Stucchi, « Antiquité et fictions contemporaines
L’image de Rome et de l’empire dans les romans de Danila Comastri Montanari
 », Anabases, 25 | 2017, 258-269.

Référence électronique

Silvia Stucchi, « Antiquité et fictions contemporaines
L’image de Rome et de l’empire dans les romans de Danila Comastri Montanari
 », Anabases [En ligne], 25 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2020, consulté le 20 juillet 2017. URL : http://anabases.revues.org/6113 ; DOI : 10.4000/anabases.6113

Haut de page

Auteur

Silvia Stucchi

silvia.stucchi@unicatt.it

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page