Navigation – Plan du site
Archéologie des savoirs

Catilina, pour combien de temps encore ? Actualités bibliographiques sur un conspirateur trop connu

Romain Millot
p. 111-136

Résumés

L. Sergius Catilina et sa conjuration de 63 a.C. ont déjà donné lieu à de nombreux débats. Pourtant, le personnage continue de fasciner (et de diviser) les chercheurs aujourd’hui, en témoigne l’abondance des ouvrages qui s’y intéressent depuis le début de la décennie. Catilina était-il ce criminel insatiable dénoncé par Cicéron et Salluste, ou un réformateur soucieux des intérêts du peuple, devenu révolutionnaire malgré lui? Sa vie et son action présentent plusieurs zones d’ombre que des hypothèses parfois nouvelles et audacieuses s’attachent à remplir. Au-delà de ces questionnements, la postérité de la conjuration de Catilina offre un intérêt crucial. Souvent utilisée comme exemple de perfidie au cours de l’Histoire, elle se retrouve encore aujourd’hui dans le discours politique car elle pose des problématiques très contemporaines : complots et théories du complot, dénonciation d’une ploutocratie, légitimité des mesures d’état d’urgence.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2020.

Plan

La fabrique d’un monstre
Une obscure jeunesse
Catilina face à ses crimes
Catilina le renégat  ?
La conjuration est-elle encore celle de Catilina  ?
La conjuration de 65 : un attentat contesté
Quand commence la conjuration de Catilina  ?
Conjuration de Catilina, de Crassus, de César ou de Pompée  ?
La « longue ombre » de Catilina : postérité du personnage jusqu’à aujourd’hui
Les conséquences de la conjuration  : vers un désordre inévitable
Catilina à travers les âges : origines et conservations de la mémoire
Catilina réhabilité  !
Catilina aujourd’hui : le retour au politique

Aperçu du texte

Dans sa Conjuration de Catilina de 1905, Gaston Boissier s’excusait déjà de s’être attaqué à un sujet »  rebattu » de l’histoire de la République romaine finissante. Pourtant, son ouvrage est loin d’avoir marqué d’un point final l’étude d’un personnage parmi les plus honnis de la mémoire des Anciens. En effet, le sombre Lucius Sergius Catilina continue de torturer (mais pour combien de temps encore  ?), à travers les immortelles Catilinaires de Cicéron, les jeunes générations de latinistes, et ne lasse toujours pas les chercheurs. En témoignent plusieurs ouvrages parus entre 2010 et 2015, qui s’intéressent de près ou de loin au terrible conspirateur. Cet article vise à faire le point sur l’apport de ces études à la connaissance du personnage de Catilina et de son action, mais aussi à mettre en valeur l’actualité d’une conjuration qui déborde largement du champ de l’histoire ancienne.

Les ouvrages présentés dans cette étude sont d’abord quatre récits de la conjuration de Catilina, ab...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Romain Millot, « Catilina, pour combien de temps encore ? Actualités bibliographiques sur un conspirateur trop connu », Anabases, 25 | 2017, 111-136.

Référence électronique

Romain Millot, « Catilina, pour combien de temps encore ? Actualités bibliographiques sur un conspirateur trop connu », Anabases [En ligne], 25 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2020, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://anabases.revues.org/6054 ; DOI : 10.4000/anabases.6054

Haut de page

Auteur

Romain Millot

romain.millot@live.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page