Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

L’immagine della coppia nella pittura tombale arcaica dell’Etruria

Petra Amann
p. 43-62

Résumés

Le répertoire iconographique de la peinture funéraire étrusque se prête bien à une analyse des différentes idéologies liées à la question du couple. Le thème du banquet/festin et les activités en rapport avec la danse offrent la possibilité de représenter ensemble hommes et femmes sans difficultés particulières. D’un point de vue iconographique, dans la Tarquinia d’époque tardo-archaïque, ce thème se manifeste avec une grande diversité de solutions figuratives (banquet/symposion à terre ou sur des klinai, avec ou sans femmes, avec femme assise ou couchée, avec un ou plusieurs couples) – solutions interprétées, non comme fruits du hasards, mais comme véhicules de messages idéologiques précis à destination d’une société tarquinienne très complexe. Par les différents types de représentation de banquet, le commanditaire pouvait souligner soit son appartenance à un groupe de personnes de rang égal soit son oikos aristocratique (bien gouverné), mais le motif pouvait aussi devenir expression d’espérances salvatrices de caractère élitiste. Les différentes interprétations de l’image du couple homme-femme remplissent un rôle-clé.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2019.

Aperçu du texte

Il forte valore simbolico della coppia ‘uomo – donna’ emerge chiaramente dall’ideologia funeraria etrusca attraverso tutte le sue fasi storiche. Naturalmente in questo caso s’intende la coppia legittima, basata su un matrimonium iustum e in grado di generare figli legittimi. I coniugi sono nucleo della società e simbolo della sua capacità di rigenerarsi. L’alto valore conferito alla coppia si lega direttamente al carattere aristocratico della società etrusca.

La pittura tombale etrusca si presta bene ad un’analisi delle diverse ideologie legate alla coppia, perché presenta un programma figurativo ben elaborato e complesso. Tuttavia è soltanto a partire dalla metà del VI secolo a.C., che la figura umana è posta al centro dell’interesse. La pittura parietale degli inizi ruota attorno all’enfasi degli elementi architettonici e a rappresentazioni di figure animali a sfondo escatologico, quali anatre o uccelli acquatici, leoni, esseri fantastici orientalizzanti, gruppi di pantere e animal...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Petra Amann, « L’immagine della coppia nella pittura tombale arcaica dell’Etruria », Anabases, 24 | 2016, 43-62.

Référence électronique

Petra Amann, « L’immagine della coppia nella pittura tombale arcaica dell’Etruria », Anabases [En ligne], 24 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2019, consulté le 25 avril 2017. URL : http://anabases.revues.org/5856 ; DOI : 10.4000/anabases.5856

Haut de page

Auteur

Petra Amann

Institut für Alte Geschichte und Altertumskunde, Papyrologie und Epigraphik
Universität Wien
petra.amann@univie.ac.at

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page