Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Dominique Frère et Laurent Hugot (dir.), Étrusques, « Les plus heureux des hommes ». Études offertes au professeur Jean-René Jannot

Carine Giovénal
p. 317
Référence(s) :

Dominique Frère et Laurent Hugot (dir.), Étrusques, « Les plus heureux des hommes ». Études offertes au professeur Jean-René Jannot
Presses universitaires de Rennes, 2014, 368 p.
21 euros/ isbn 978-2-7535-3436-0

Texte intégral

1Ce recueil de vingt-trois études consacrées aux Étrusques nous permet de découvrir la réalité quotidienne et spirituelle d’un peuple au patrimoine culturel impressionnant, bien plus riche et complexe que ce qu’en livrent les témoignages souvent partiaux de leurs contemporains grecs et latins. Les directeurs de la publication, Dominique Frère et Laurent Hugot, l’ont organisée autour des principaux thèmes de recherche développés par l’éminent étruscologue français Jean-René Jannot durant sa carrière, à savoir musique, archéologie, religion et relations entre l’Étrurie et les mondes grec et romain. La première partie s’attache à faire le lien entre la société civile et religieuse et la musique, art qui apparaît dans les contextes guerriers, sportifs et politiques. Les deuxième et quatrième parties, en s’appuyant sur des comptes rendus très précis de fouilles archéologiques et d’étude du matériel, se consacrent à l’art, manifestation essentielle des rituels religieux et funéraires omniprésents dans la vie quotidienne de ce peuple  : les particularités de la statuaire et de la céramique – on soulignera le très intéressant article d’Armando Cherici, «  Perdrix, guépards et chimères  : quelques réflexions sur les animaux synanthropiques et domestiques en Étrurie  » –, les fresques et l’iconographie funéraire proposent un regard nouveau sur cette civilisation si soucieuse de vénérer ses dieux et d’honorer ses morts. Au cœur du recueil, la troisième partie est dédiée à la religion, puissant facteur d’unité du monde étrusque, codifiée au sein d’ouvrages qui ont traversé l’Antiquité et prouvent l’importance et l’impact qu’elle eut sur le monde romain. Enfin, la cinquième partie confronte la civilisation étrusque avec celles de Rome et d’Orient pour mieux en dévoiler les singularités  : des traditions telles que la transmission des savoirs étrusques à Rome, le vin des Rutules et les pratiques athlétiques grecques dans les coutumes de ce peuple concluent l’ouvrage.

2Dominique Frère et Laurent Hugot rendent avec ce recueil un bel hommage à l’étruscologue passionné qu’était Jean-René Jannot et à son amour du peuple étrusque. En raison de la profondeur des analyses des contributeurs et de leur souci de révéler les particularités méconnues propres au monde étrusque, on le conseillera cependant à un public déjà bien familiarisé avec cet univers.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carine Giovénal, « Dominique Frère et Laurent Hugot (dir.), Étrusques, « Les plus heureux des hommes ». Études offertes au professeur Jean-René Jannot », Anabases, 23 | 2016, 317.

Référence électronique

Carine Giovénal, « Dominique Frère et Laurent Hugot (dir.), Étrusques, « Les plus heureux des hommes ». Études offertes au professeur Jean-René Jannot », Anabases [En ligne], 23 | 2016, mis en ligne le 02 mai 2016, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://anabases.revues.org/5697

Haut de page

Auteur

Carine Giovénal

Université Toulouse-Jean Jaurès (UT2J)
cgiovenal@hotmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page