Navigation – Plan du site
Actualités et débats

Fontes Inediti Numismaticae Antiquae  : présentation succincte d’un nouveau projet antiquaire

François de Callataÿ
p. 163-168

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2019.

Aperçu du texte

Le projet Fontes Inediti Numismaticae Antiquae (fina en acronyme) a été lancé de façon informelle en novembre 2011 quand un groupe de collègues et d’amis s’est retrouvé à la Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften pour le colloque international Translatio Nummorum. Römische Kaiser in der Renaissance (16-18 novembre 2011). Ce premier cercle berlinois comprenait John Cunnally, Ursula Kampmann, Federica Missere Fontana, Ulrike Peter, Bernhard Woytek et moi-même, ainsi que Michael Alram et Bernhard Weisser qui nous ont rejoints presque immédiatement.

Nous avons alors procédé à un double constat commun  : d’abord, celui d’un intérêt général toujours grandissant pour l’historiographie et l’antiquarianisme, ensuite et surtout, celui d’une prise de conscience que, jusqu’ici, les études numismatiques de ce type se sont presqu’exclusivement fondées sur les ouvrages imprimés, lesquels – aussi nombreux soient-ils (voir à ce sujet les impressionnants catalogues établis par Yvette et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François de Callataÿ, « Fontes Inediti Numismaticae Antiquae  : présentation succincte d’un nouveau projet antiquaire », Anabases, 23 | 2016, 163-168.

Référence électronique

François de Callataÿ, « Fontes Inediti Numismaticae Antiquae  : présentation succincte d’un nouveau projet antiquaire », Anabases [En ligne], 23 | 2016, mis en ligne le 02 mai 2019, consulté le 23 juin 2017. URL : http://anabases.revues.org/5640 ; DOI : 10.4000/anabases.5640

Haut de page

Auteur

François de Callataÿ

Bibliothèque royale de Belgique
École pratique des Hautes Études
Université libre de Bruxelles
callatay@kbr.be

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page