Navigation – Plan du site
Actualités et débats

La rhétorique entre philologie et histoire

Entretien avec Laurent Pernot
p. 195-216

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Aperçu du texte

Corinne Bonnet  : Il n’est pas facile de résumer en quelques phrases une carrière aussi brillante et foisonnante que celle de Laurent Pernot. Paraphrasant l’Éloge de Rome d’Ælius Aristide, je pourrais dire  : «  Tout ici n’est que force  » (καὶ οὐδὲν ἀλλ᾽ ἢ ῥώμη τὰ τῇδε). Ce serait une façon élégante d’introduire une trop brève présentation de votre parcours. Vous êtes un ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé des lettres. Vous avez été pensionnaire de la Fondation Thiers et vous avez préparé à l’université Paris 4, sous la direction de Jacques Bompaire, un doctorat de 3e cycle sur les «  Discours siciliens  » d’Ælius Aristide, travail soutenu en 1979, publié en 1981 et réédité en 1992. Vous devenez ensuite, en 1981, Maître de conférences à l’université Lyon 3. Vous y restez jusqu’en 1990, date à laquelle vous devenez Maître de conférences à l’ens, à Paris, où vous restez quatre ans, durant lesquels vous préparez un doctorat d’État à Paris 4, soutenu en 1992, toujours so...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« La rhétorique entre philologie et histoire », Anabases, 22 | 2015, 195-216.

Référence électronique

« La rhétorique entre philologie et histoire », Anabases [En ligne], 22 | 2015, mis en ligne le 20 octobre 2018, consulté le 28 juin 2016. URL : http://anabases.revues.org/5497

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page