Navigation – Plan du site
Historiographie et identité culturelles

Les traités normatifs brāhmaniques dans le comparatisme des mariages indo-européens de G. Dumézil

Guillaume Ducœur
p. 27-48

Résumés

L’étude comparée que Georges Dumézil (1898-1986) mena sur les différentes formes de mariages en Inde et à Rome avait abouti, en 1979, à l’implication de l’idéologie trifonctionnelle dans leur répartition sociale. La présente contribution montre que cette conclusion repose sur un comparatisme orienté et réducteur, son auteur ayant fait le choix délibéré de reclasser socialement certains modes de mariages indiens des traités normatifs brāhmaniques en fonction de sa théorie de la trifonctionnalité indo-européenne de 1938 et d’en écarter d’autres afin de faire entrer l’usus romain dans le cadre de la deuxième fonction.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Aperçu du texte

Malgré plus de deux siècles de reconstructions du vocabulaire indo-européen, les linguistes n’ont pu restituer un terme équivalent au français «  mariage  », abstrait dérivé de la forme verbale «  marier  », elle-même issue du verbe latin maritare. Si la terminologie indo-européenne liée à la parenté, notamment *ph2tḗr, *méh2tēr, *bhréh2tēr et *dhugh2tḗr, est bien attestée, celle relative à la conjugalité témoigne non seulement d’une plus grande diversité lexicale, mais encore d’une particularité morphologique pour laquelle des formes verbales et nominales se répartissent respectivement entre les gentes masculine et féminine. Ainsi, le verbe le mieux restituable demeure *h2uedh- pour signifier qu’un homme conduit une femme à sa maison, c’est-à-dire qu’il l’épouse, après que le père la lui a donnée (*dō-). La mariée est donc celle qui a été conduite dans la maison de son époux comme le confirme le sanskrit védique vadhū. Cette reconstruction du mode d’union indo-européen à partir d’u...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Ducœur, « Les traités normatifs brāhmaniques dans le comparatisme des mariages indo-européens de G. Dumézil », Anabases, 22 | 2015, 27-48.

Référence électronique

Guillaume Ducœur, « Les traités normatifs brāhmaniques dans le comparatisme des mariages indo-européens de G. Dumézil », Anabases [En ligne], 22 | 2015, mis en ligne le 20 octobre 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://anabases.revues.org/5410 ; DOI : 10.4000/anabases.5410

Haut de page

Auteur

Guillaume Ducœur

Maître de conférences,
Institut d’histoire des religions
Faculté des sciences historiques, Université de Strasbourg
gducoeur@unistra.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page