Navigation – Plan du site
L'atelier de l'histoire : chantiers historiographiques
Atelier des doctorants

La réception des poétesses grecques, ou les affabulations de
«  l’imagination combleuse  »

Anne Debrosse
p. 253-262

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

Première raison d’une spécificité du corpus  : rareté et disparition
Deuxième raison d’une spécificité du corpus  : l’aspiration des femmes à l’écriture
Troisième raison d’une spécificité du corpus  : la question du sexe, ou séparés parce qu'inégaux

Aperçu du texte

«  L’imagination combleuse de vides est essentiellement
[menteuse  »
Simone Weil, La Pesanteur et la Grâce

Les œuvres de Sappho et d’Érinna ont été sensiblement augmentées au xixe siècle avec la découverte des papyrus d’Oxyrhynchus. Entre l’extrême fin de l’Antiquité et la Première Modernité, des fragments plus ou moins complets existaient certes, mais rares et très parcellaires la plupart du temps. Pourtant, ces deux autrices – dont les acteurs de la transmission n’avaient pas conservé les textes – ainsi que tout un ensemble de poétesses grecques antiques, ont fait l’objet d’une recherche étonnamment active lors de la Première Modernité, si acharnée même qu’on a alors développé des trésors d’imagination pour (re)constituer des faits, voire des textes, presque inexistants. Le présent article n’enquêtera cependant pas sur les canaux de la transmission, mais s’attachera à présenter la singularité des enjeux de la réception qui s’attache à ce groupe d’auteurs  : pourquoi un tel regain de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Debrosse, « La réception des poétesses grecques, ou les affabulations de
«  l’imagination combleuse  » », Anabases, 21 | 2015, 253-262.

Référence électronique

Anne Debrosse, « La réception des poétesses grecques, ou les affabulations de
«  l’imagination combleuse  » », Anabases [En ligne], 21 | 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://anabases.revues.org/5371 ; DOI : 10.4000/anabases.5371

Haut de page

Auteur

Anne Debrosse

Professeur à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr
crlc (Centre de Recherche en Littérature Comparée)
anne.debrosse@univ-pau.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page