Navigation – Plan du site
Archéologie des savoirs

Back to the Archives: Elias Bickerman in the Fonds Louis Robert

Albert I. Baumgarten
p. 159-179

Résumés

Cet article étudie les letters d’Elias Bickerman (1897-1981) à Louis Robert (1904-1985), découvertes dans le Fonds Louis Robert, à Paris. On y prend aussi en considérations les commentaires faits par Henri Seyrig (1895-1973) lorsqu’il écrit à Louis Robert concernant Elias Bickerman dans les lettres du même fonds. On y défend la position que, pour Bickerman, la rédaction de Der Gott der Makkabäer était une question de croyance personnelle intense, dans laquelle l’histoire confirmait la théologie. Une telle posture se situait aux antipodes de l’attitude ouverte qu’il manifestait dans les Institutions des Séleucides, avec des conclusions susceptibles d’être révisées. On analyse ce positionnement dogmatique pour expliquer pourquoi Der Gott der Makkabäer, bien que salué comme un livre brillant et original, finit par convaincre un petit nombre de spécialistes. Une telle conclusion est confirmée par les commentaires que fait Seyrig au sujet de Bickerman dans ses lettres à Robert. Au final, le présent article suggère que, si Der Gott der Makkabäer a pu être un «  échec  », il faut le comparer à celui de Christophe Colomb atteignant l’Inde, un résultat qui lui valut de découvrir le nouveau monde. Rares sont les savants qui ont à leur actif des «  échecs  » aussi importants et créatifs que Bickerman dans Der Gott der Makkabäer.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

II
III
IV
V
VI
VII

Aperçu du texte

The Fonds Louis Robert, at the Académie des Inscriptions et Belles-Lettres in Paris, was created by the donation of Mme Jeanne Robert (1910-2002). It contains a large collection of material relating to the life and work of Louis Robert (1904-1985), the distinguished French historian of antiquity, the foremost epigraphist of the age, who pioneered the use of historical geography in Classics. Elias Bickerman (1897-1981) figures a number of times in the correspondence preserved there, both in letters he wrote to Robert and in letters that Henri Seyrig (1895-1973) wrote to Robert. There are six letters from Bickerman to Robert, dated March 19, 1945, November 23, 1945, January 9, 1948, April 12, 1948, June 14, 1955, and December 27, 1965 in the Fonds Louis Robert, while Bickerman is mentioned in nine letters from Seyrig to Robert, the first from July 15, 1938 and the last from August 8, 1965, with the bulk of the letters from the years of World War II and its immediate aftermath. These l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Albert I. Baumgarten, « Back to the Archives: Elias Bickerman in the Fonds Louis Robert », Anabases, 21 | 2015, 159-179.

Référence électronique

Albert I. Baumgarten, « Back to the Archives: Elias Bickerman in the Fonds Louis Robert », Anabases [En ligne], 21 | 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://anabases.revues.org/5309 ; DOI : 10.4000/anabases.5309

Haut de page

Auteur

Albert I. Baumgarten

Bar Ilan University
albert.baumgarten@biu.ac.il

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page