Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

La poésie didactique dans l’Antiquité  : une invention des Modernes

Pierre Vesperini
p. 25-38

Résumés

Cet exposé propose de voir à quoi correspond, dans l’Antiquité, la catégorie d’«  épopée didactique  » (ou «  poésie didactique  »), couramment utilisée par les savants modernes pour rendre compte d’œuvres comme Les Travaux et les Jours, le De rerum natura ou encore les Géorgiques, en opposition avec la catégorie d’«  épopée narrative  » (ou parfois simplement d’«  épopée  »), qui comprendrait les poèmes d’Homère, l’Énéide, etc. Une enquête anthropologique et pragmatique montre que la catégorie d’«  épopée  » ou de «  poésie didactique  » n’existait pas chez les Anciens. Dans un deuxième temps, on essaie de voir à quel moment on commence à parler de «  poésie didactique  », et on voit qu’il s’agit d’une catégorie du xviiie siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Aperçu du texte

La catégorie de «  poésie didactique  » est une catégorie couramment employée à propos de poèmes tels que Les Travaux et les Jours d’Hésiode, des poèmes présocratiques comme Sur la nature de Parménide ou d’Empédocle, des poèmes hellénistiques comme les Phénomènes d’Aratos ou les Thériaques de Nicandre, ou encore à propos de poèmes latins comme le De rerum natura de Lucrèce, les Géorgiques, ou les Astronomiques de Manilius.

Or, comme on l’a remarqué depuis longtemps, cette catégorie n’existait pas dans l’Antiquité. Elle n’existait pas non plus à la Renaissance, ni dans la poésie de l’âge classique. La question que je souhaiterais poser dans cet article est donc double  : d’où vient que nous parlons de «  poésie didactique  », et comment les Anciens parlaient-ils des poèmes que nous considérons, nous, comme «  didactiques  »  ?

Un lecteur moderne aura facilement l’impression qu’il y a entre Hésiode et Homère, ou entre le De rerum natura et l’Énéide, une différence de genre. Ce que je ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Vesperini, « La poésie didactique dans l’Antiquité  : une invention des Modernes », Anabases, 21 | 2015, 25-38.

Référence électronique

Pierre Vesperini, « La poésie didactique dans l’Antiquité  : une invention des Modernes », Anabases [En ligne], 21 | 2015, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://anabases.revues.org/5207 ; DOI : 10.4000/anabases.5207

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page