Navigation – Plan du site
Archéologie des savoirs

Boucher de Perthes et la découverte de l’Antiquité de l’homme

James Sackett
p. 293-312

Résumés

La figure de Boucher de Perthes (1788-1868) est bien connue et sa biographie, due aux travaux pionniers de Léon Aufrère, permet de mieux comprendre la tension qui travaille son parcours social et son œuvre intellectuelle. La contribution de James Sackett, qui est lui-même un spécialiste du paléolithique français et un historien de la discipline, vise à éclairer le rapport de Boucher de Perthes avec le monde scientifique de son temps. Boucher de Perthes est tantôt présenté comme l’inventeur de la préhistoire tantôt comme un polygraphe inspiré dont la méthode et la capacité de raisonnement laissent parfois à désirer. À la croisée de la naissance de la paléontologie, de la géologie stratigraphique et de la préhistoire, J. Sackett s’emploie à mieux cerner les conditions d’émergence d’une œuvre singulière. En analysant avec précision les différents champs de savoir qui apparaissent dans la première moitié du xixe siècle et le réseau social et intellectuel des correspondants et lecteurs de Boucher de Perthes, cet article conduit à une reconsidération de la naissance de la préhistoire dans le contexte européen.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Les jeunes années
De retour à Abbeville
Antiquarianisme et antiquité de l’homme
Boucher aborde l’âge de la pierre taillée
Reconnaissance
Coda
Suggestions de lectures

Aperçu du texte

Le monde n’a plus jamais été le même après 1859, au moins pour les intellectuels. C’est bien sûr l’année durant laquelle Charles Darwin publia De l’Origine des espèces. Mais cette année connut une autre révolution scientifique largement indépendante qui a encore plus rapidement remis en question la manière dont les hommes envisageaient leur place dans l’ordre du monde. Il s’agit de la démonstration faite dans le Nord de l’Europe occidentale, principalement en France et en Angleterre, que l’histoire de l’humanité ne remonte pas seulement à six millénaires, selon l’idée reçue de l’époque, mais que des hommes d’une espèce ou d’une autre ont été les contemporains d’espèces animales aujourd’hui éteintes en des temps reculés de l’histoire géologique, bien avant que le paysage terrestre ait atteint sa forme actuelle. Se joua alors ce qui fut appelé la controverse de l’Antiquité de l’Homme. Une fois la question résolue, cette période prit la forme concrète que nous connaissons aujourd’hui s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

James Sackett, « Boucher de Perthes et la découverte de l’Antiquité de l’homme », Anabases, 20 | 2014, 293-312.

Référence électronique

James Sackett, « Boucher de Perthes et la découverte de l’Antiquité de l’homme », Anabases [En ligne], 20 | 2014, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 28 avril 2017. URL : http://anabases.revues.org/5095 ; DOI : 10.4000/anabases.5095

Haut de page

Auteur

James Sackett

Professeur émérite, Anthropologie, ucla
Directeur, European Laboratory
Institut Cotsen d’archéologie
Université de Californie, Los Angeles
jsackett@ucla.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page