Navigation – Plan du site
Archéologie des savoirs

Madagascar avant Madagascar : l’île Ménouthias des anciens et les premières représentations de l’île de Saint Laurent

Bianca Maria Altomare
p. 227-241

Résumés

Le présent travail essaie d’éclairer des questions concernant l’île Madagascar. Tout d’abord, s’agit-il vraiment de l’île Ménouthias mentionnée à plusieurs reprises par les géographes grecs ? Était-elle connue dans l’Antiquité gréco-romaine ? Deuxièmement, ce travail suit l’évolution des représentations cartographiques de l’île, avant et après sa découverte (1500).

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2017.

Plan

Témoignages littéraires de l’Antiquité : Phébol et Ménouthias
Ps.-Aristote, De mundo 393 b 15
Le marin Iamboulos (Diodore de Sicile, Bibliothèque historique II, 55-56)
Ptolémée, Marcien d’Héraclée et Étienne de Byzance : Ménouthias
Témoignages littéraires au Moyen Âge :
le Livre des Merveilles de Marco Polo
Représentations cartographiques : l’humanisme et la nouvelle imago mundi
Fra’ Mauro
Ptolémée renouvelé : Francesco Rosselli et Martin Waldseemuller
Le baptême cartographique de Madagascar : Cantino, Caverio, Mercator

Aperçu du texte

Il fut un temps où Ortygie voguait sur les ondes ;
à présent elle est fixe. La nef Argo craignit les Symplégades,
jouets des vagues, dont les assauts venaient se briser sur elles ;
à présent ces îles demeurent immobiles et résistent aux vents.
Ovide, Métamorphoses XV, 336-339

Comme les îles nommées par Ovide, Madagascar a toujours vogué dans l’imaginaire géographique de l’océan Indien au fil du temps. Iconographiquement, cette île a aussi vogué sur les cartes représentant l’océan Indien, avant de se « fixer » avec une forme et une situation précises et réelles sur la carte de Cantino, datée de 1502, quelques années après la découverte de l’île, faite par Diogo Dias le jour de la Saint Laurent 1500.

En effet, avant cette date, plusieurs auteurs occidentaux, de l’Antiquité au Moyen Âge, ont parlé d’une grande île au large des côtes africaines, en lui donnant plusieurs noms : Phébol, Ménouthias, Diab, Madagascar. Parallèlement, les cartes géographiques antérieures à 1500 (exempli gratia, le ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bianca Maria Altomare, « Madagascar avant Madagascar : l’île Ménouthias des anciens et les premières représentations de l’île de Saint Laurent », Anabases, 19 | 2014, 227-241.

Référence électronique

Bianca Maria Altomare, « Madagascar avant Madagascar : l’île Ménouthias des anciens et les premières représentations de l’île de Saint Laurent », Anabases [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 25 mars 2017. URL : http://anabases.revues.org/4680 ; DOI : 10.4000/anabases.4680

Haut de page

Auteur

Bianca Maria Altomare

Université de Reims-Champagne-Ardenne
bianca.maria-altomare@univ-reims.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page