Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

La formation de Moses Finley d’après les documents américains, 1932-1955

Daniel Tompkins
p. 111-129

Résumés

Cet article vise à étudier la période de formation décisive de Moses Finley depuis la rédaction de sa thèse de droit en 1929 sur John Marshall Harlan, premier juge auprès de la cour suprême des États-Unis, jusqu’à son installation définitive à Cambridge au milieu des années cinquante. Les différentes étapes de l’activité intellectuelle et politique de Finley sont successivement prises en compte. En premier lieu ses fonctions dans l’Encyclopaedia of social sciences et son engagement dans l’activisme politique de la gauche américaine, puis, à partir de 1934, son rôle de traducteur et de réviseur des travaux de l’institut pour la recherche sociale de M. Horkheimer, transféré à New York à l’issue de la prise de pouvoir d’Hitler. L’enquête tente d’analyser le contexte social et idéologique auquel Finley et ses collègues doivent faire face. Elle cherche à retracer tant la position des intellectuels de gauche newyorkais que de leurs opposants conservateurs et anti-communistes. Une place conséquente est consacrée à l’activité de Finley comme adjoint du célèbre anthropologue Franz Boas auprès de l’American Committee for Democracy and Intellectual Freedom (1938-1942). L’éviction de Finley de son poste d’enseignant auprès du City College de New York en 1942 constitue une date clef dans son parcours biographique. De cette date à 1946 Finley va diriger une importante organisation d’aide aux Juifs de Russie le Russian War Relief qui sera démantelée au début de la guerre froide. À partir de ce moment Finley revient progressivement à ses travaux universitaires et est recruté par l’Université Rutgers avant d’être, une fois de plus, licencié pour des raisons politiques en 1954. De cette étude il ressort que l’engagement moral et politique était pour Finley inséparable de son travail d’historien même si les allusions à son engagement restent très discrètes dans son œuvre.

Haut de page

Notes de l’auteur

La traduction de cet article a été réalisée par Franz Regnot grâce au soutien de la « Fondation Maison des Sciences de l'Homme ».

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2017.

Plan

La thèse sur Harlan (1927-1929)
« Les paysans se réjouissent de l’ordre de Staline »
Bernhard Stern, « stalinien notoire »
Les condisciples de Finkelstein
Reinhold et Rostovtzeff (1946)
L’École de Francfort (1934-1947)
L’American Committee for Democracy and Intellectual Freedom (1938-1942)
Boas et Finkelstein contre Dewey et Hook
Films for Democracy
Le Russian War Relief (rwr)
L’American Russian Institute (ari)
La crise du printemps 1947
Finley, Marx et les marxistes après 1947

Aperçu du texte

Dans un très bel article, Henri Mendras a célébré l’éclat parisien des études sur la paysannerie : « Dans ce creuset parisien, se sont noués les fils les plus divers, parce que l’extraordinaire révolution sociale et culturelle s’imposait aux yeux des sociologues et qu’elle était l’objet de toutes leurs enquêtes aux quatre coins de la France. » Le terme « creuset » traduit aussi l’effervescence cosmopolite de New York dans les décennies qui suivirent l’arrivée de Moses Finkelstein dans cette ville en 1927. Comme le Paris de Mendras, New York fit bon accueil aux intellectuels audacieux venus des quatre coins du pays ou de l’Europe. Dans les deux villes, la socialisation intellectuelle était prépondérante, une collaboration dynamique, de celles qui continueraient à jalonner la carrière universitaire de Finley. À Paris, la guerre et l’Occupation portèrent un grand coup à cette activité, tandis que l’hostilité politique et la répression ruinèrent ou freinèrent les ambitions universitaire...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Tompkins, « La formation de Moses Finley d’après les documents américains, 1932-1955 », Anabases, 19 | 2014, 111-129.

Référence électronique

Daniel Tompkins, « La formation de Moses Finley d’après les documents américains, 1932-1955 », Anabases [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 25 mars 2017. URL : http://anabases.revues.org/4622 ; DOI : 10.4000/anabases.4622

Haut de page

Auteur

Daniel Tompkins

Department of classics
Temple University
pericles@temple.edu

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page