Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

Les références aux textes « littéraires » dans Démocratie antique et démocratie moderne de Moses Finley

Didier Pralon
p. 97-109

Résumés

On a parfois reproché à M. Finley d’avoir, dans ses ouvrages, plutôt négligé les textes littéraires. Le Monde d’Ulysse (1954-1978) et On a perdu la guerre de Troie (1967-1989) attestent paradigmatiquement le contraire, mais aussi des recueils moins directement fondés sur l’examen de textes, par exemple, les trois « Rutgers Conferences » publiées dans Démocratie antique et démocratie moderne (1973 et 1976) où se lisent 22 citations ou paraphrases de textes littéraires, s’étageant d’Homère à Aristote (la question de la démocratie s’estompant après l’époque d’Aristote). Ils présentent, à travers un usage parfois polémique, une réflexion stimulante sur la lettre des textes, l’historiographie et les théories, utile, autant qu’aux historiens, aux philologues et aux philosophes du politique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2017.

Plan

Chapitre 1. Dirigeants et dirigés (p. 47-90)
Chapitre 2. La démocratie, le consensus et l’intérêt national (p. 91-132)
Chapitre 3. Socrate et après Socrate (p. 133-171)

Aperçu du texte

Moses Finley, fondamentalement un historien, a, par le truchement de Pierre Vidal-Naquet, appris aux étudiants français de ma génération, même aux philologues, à lire les textes grecs dans une perspective historique renouvelée. Je ne reviendrai pas sur la surprise et même la découverte qu’a été pour nous la lecture du Monde d’Ulysse. Je pourrais ajouter Les premiers temps de la Grèce, qui retraçaient et théorisaient les âges les plus obscurs de l’histoire grecque de 4000 à 479 avant notre ère… et y ajouter finalement l’ensemble de ses textes que nous avons lus au fil de leurs publications.

Quand André Tchernia a voulu m’embarquer dans cette célébration française du centenaire de Moses Finley, sans doute s’est-il souvenu du colloque que nous avions organisé avec Christian Goudineau, en 1976, à Aix-en-Provence, autour de l’Économie antique. La forme en était une suite de dialogues autour des questions que suscitait l’ouvrage : les particularités de l’économie antique, les statuts socia...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Didier Pralon, « Les références aux textes « littéraires » dans Démocratie antique et démocratie moderne de Moses Finley », Anabases, 19 | 2014, 97-109.

Référence électronique

Didier Pralon, « Les références aux textes « littéraires » dans Démocratie antique et démocratie moderne de Moses Finley », Anabases [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 25 mars 2017. URL : http://anabases.revues.org/4614 ; DOI : 10.4000/anabases.4614

Haut de page

Auteur

Didier Pralon

Université d’Aix-Marseille
Maison méditerranéenne des sciences de l’homme
didier.pralon@wanadoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page