Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

Une Économie antique en version française

Christophe Pébarthe
p. 55-68

Résumés

La traduction française de The Ancient Economy en 1975 ne marque nullement la découverte de l’œuvre de M.I. Finley en France. Ce livre y a néanmoins une résonance particulière, d’une part parce qu’il s’inscrit dans une certaine historiographie française et d’autre part parce qu’il y est lu avant tout à l’aune de la problématique anthropologique défendue notamment par Pierre Vidal-Naquet et Jean-Pierre Vernant. Au même moment, les historiens de l’Antiquité grecque de l’université Bordeaux 3 proposent une lecture résolument plus économique et critique de l’Économie antique. Ils centrent leur réflexion autour du marché et de son absence, et plus généralement sur les échanges.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2017.

Plan

Comment fut lu The Ancient Economy depuis Bordeaux
The Ancient Economy, une co-production franco-finleyienne ?

Aperçu du texte

« Est-ce à dire que je vous propose une conférence “sur” Proust ? Oui et non. Ce sera, si vous le voulez bien : Proust et moi. Quelle prétention ! […] en disposant sur une même ligne Proust et moi-même, je ne signifie nullement que je me compare à ce grand écrivain, mais d’une manière tout à fait différente, que je m’identifie à lui […] je ne m’identifie pas à l’auteur prestigieux d’une œuvre monumentale, mais à l’ouvrier, tantôt tourmenté, tantôt exalté, de toute manière modeste, qui a voulu entreprendre une tâche à laquelle, dès l’origine de son projet, il a conféré un caractère absolu. » Ainsi Roland Barthes s’exprimait-il lors d’une conférence au Collège de France en 1978, tel pourrais-je m’exprimer, substituant Finley à Proust, ressentant la prétention et affichant le choix délibéré de chercher « l’ouvrier » derrière l’historien, s’identifiant, par la pratique historienne et non par la valeur, à l’auteur de l’Économie antique. « Ce sera [donc], si vous le voulez bien : [Finley]...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Pébarthe, « Une Économie antique en version française », Anabases, 19 | 2014, 55-68.

Référence électronique

Christophe Pébarthe, « Une Économie antique en version française », Anabases [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 25 mars 2017. URL : http://anabases.revues.org/4562 ; DOI : 10.4000/anabases.4562

Haut de page

Auteur

Christophe Pébarthe

Université de Bordeaux 3
umr 5607 Ausonius
christophe.pebarthe@u-bordeaux3.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page