Navigation – Plan du site
Historiographie et identités culturelles

Moses I. Finley et les historiens français de l’Antiquité

Claude Mossé
p. 15-20

Résumés

La « Deuxième conférence internationale d’histoire économique » qui s’est tenue à Aix-en-Provence en 1962 a été l’occasion pour plusieurs historiens français de l’Antiquité, dont Claude Mossé, de faire la connaissance de Moses I. Finley, à l’initiative d’Édouard Will. Les rencontres ensuite avec Pierre Vidal-Naquet et Jean-Pierre Vernant et le travail de recherches mené en commun avec le Centre Louis Gernet ont permis la diffusion de ses écrits en France, une œuvre qui a formé plusieurs générations d’historiens de l’Antiquité.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2017.

Aperçu du texte

Dans l’article qu’il écrivit peu avant sa mort pour le livre Athènes et le politique, Vernant dit à mon propos que j’avais ouvert aux premiers membres du Centre « la voie vers Cambridge et vers Finley ». Avant d’aborder la question de la réception de Finley en France, et singulièrement du rôle qu’a joué le Centre Louis Gernet dans cette réception, j’évoquerai ce que fut pour moi notre rencontre à Aix-en-Provence, en 1962.

C’est Édouard Will qui m’avait invitée à participer à cette « Deuxième conférence internationale d’Histoire économique », non pas en tant que rapporteur, mais selon une pratique qui commençait à se développer dans les rencontres internationales, avec la charge de commenter le rapport. J’étais très impressionnée, car, enseignant depuis quinze ans en province, à Rennes puis à Clermont-Ferrand, j’étais un peu coupée du milieu parisien. En revanche je connaissais de l’œuvre de Finley sa thèse publiée aux États-Unis en 1952 et intitulée : Studies in Land and Credit in A...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Mossé, « Moses I. Finley et les historiens français de l’Antiquité », Anabases, 19 | 2014, 15-20.

Référence électronique

Claude Mossé, « Moses I. Finley et les historiens français de l’Antiquité », Anabases [En ligne], 19 | 2014, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 24 mars 2017. URL : http://anabases.revues.org/4496 ; DOI : 10.4000/anabases.4496

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page