Navigation – Plan du site
L'atelier de l'histoire : chantiers historiographiques
L'atelier des doctorants (8)

Le péplum, et après ? L’Antiquité dans les récits postmodernes

Vivien Bessières
p. 280-285

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2015.

Aperçu du texte

Le vaste champ des recherches sur la réception de l’Antiquité dans les récits contemporains semble partagé entre deux approches.

La première, culturelle, historique, apparentée aux cultural studies anglo-saxonnes, s’intéresse de manière assez homogène à la réception populaire de l’Antiquité, c’est-à-dire au péplum, ou epic aux États-Unis, et à toutes les formes apparentées dans d’autres genres, comme le roman, la bande dessinée ou la série télévisée historiques. Une autre, plus spécifiquement littéraire, herméneutique, se consacre à l’étude de la réception de l’Antiquité dans des œuvres singulières, appartenant le plus souvent aux arts anciens du roman et du théâtre ou au cinéma non hollywoodien. C’est un champ hétérogène, considérant des œuvres assez différentes les unes des autres, et souvent dans des études spécifiques sur tel auteur, telle œuvre.

Un nouveau regard n’est-il pas possible, qui embrasse de manière synthétique ces deux points de vue ? Ne peut-on analyser les œuvres de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vivien Bessières, « Le péplum, et après ? L’Antiquité dans les récits postmodernes », Anabases, 16 | 2012, 280-285.

Référence électronique

Vivien Bessières, « Le péplum, et après ? L’Antiquité dans les récits postmodernes », Anabases [En ligne], 16 | 2012, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 24 novembre 2014. URL : http://anabases.revues.org/3993

Haut de page

Auteur

Vivien Bessières

Docteur en Lettres modernes,

ater à l’Université Toulouse 2 – Le Mirail
vivienbessieres@yahoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page