Navigation – Sitemap
Relire les classiques des sciences de l'Antiquité

Rutilius Namatianus : Jérôme Carcopino avait raison !

Stéphane Ratti
p. 237-240

Auszug aus dem Text

Dieser Artikel erscheint online im Volltext am Oktober 2015.

Übersicht

On n’en finirait pas d’énumérer les bonnes raisons pour lesquelles il faut lire l’étude que Jérôme Carcopino consacra en 1928 à Rutilius Namatianus dont nous reproduisons ci-après la version longue et complétée que l’historien fit paraître en 1963. Pour la forme : un style flamboyant, une fausse modestie si peu dissimulée qu’elle attendrit (ou indispose, c’est selon), un ton polémique qui affleure et ne laisse pas absolument intacte la réputation de ses devanciers ou de quelques-uns de ses savants contemporains que l’auteur fait constamment mine de ménager pour mieux les épingler (les coups portés ne s’effacent pas) ; pour le fond : un festival d’érudition maîtrisée, des intuitions fulgurantes et des conclusions souvent étincelantes (on y revient), une vraie modernité conceptuelle, des conclusions qui ouvrent l’enquête minutieuse vers une lecture renouvelée et toujours en cours de l’œuvre.

Tout commence par un coup de balai : les vieilles interprétations d’un Jules Vessereau ou d’un ...

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Stéphane Ratti, « Rutilius Namatianus : Jérôme Carcopino avait raison ! », Anabases, 16 | 2012, 237-240.

Online-Version

Stéphane Ratti, « Rutilius Namatianus : Jérôme Carcopino avait raison ! », Anabases [Online], 16 | 2012, Online erschienen am: 01 Oktober 2015, besucht am 02 September 2014. URL : http://anabases.revues.org/3986

Seitenanfang

Autor

Stéphane Ratti

Professeur à l’université de Bourgogne, Chargé de conférences à l’ehess
Stephane.Ratti@u-bourgogne.fr

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Urheberrechte

© Anabases

Seitenanfang