Navigation – Plan du site
Comptes rendus et notes de lecture

The Etymologies of Isidore of Seville, translated with introduction and notes by S. A. Barney, W. J. Lewis, J. A. Beach, O. Berghof, with the collaboration of M. Hall

Christine Delaplace
p. 292
Référence(s) :

The Etymologies of Isidore of Seville, translated with introduction and notes by S. A. Barney, W. J. Lewis, J. A. Beach, O. Berghof, with the collaboration of M. Hall, Cambridge (Mass.), Cambridge University Press, 2006, 488 p.
128 dollars /
isbn 0521837499.

Texte intégral

1Ce livre présente une traduction en anglais de l’ouvrage fondamental d’Isidore de Séville (560-636), les Étymologies, véritable dictionnaire encyclopédique qui devint, après la Bible, le texte le plus consulté tout au long du Moyen Âge. Cette nouvelle traduction est proposée avec, en appendice, la correspondance d’Isidore et de Braulio et se fonde sur l’édition de W. M. Lindsay publiée en 1911. Les autres éditions et traductions sont signalées dans la bibliographie (p. 29-31) qui semble s’arrêter en 2003 puisqu’un volume de l’édition internationale des Étymologies, en cours de publication aux Belles-Lettres et publié en 2004 par G. Gasparotto, Etymologiae xiii (De mundo et partibus), n’y figure pas. On peut aussi regretter que certains travaux, notamment de spécialistes de l’œuvre isidorienne, espagnols comme A.-I. Magallon, C. Codoner Merino, ou français comme M. Banniard, n’apparaissent pas dans cette bibliographie quelque peu obsolète ou trop centrée sur les travaux en anglais. L’ouvrage est pourvu d’une introduction générale (p. 3-28) sur Isidore de Séville et son temps ainsi que sur l’influence décisive des Étymologies au Moyen Âge. La traduction est accompagnée de notes explicatives dès lors que certains mots, présentés dans ce cas en latin dans le corps du texte, nécessitent des développements. Une table analytique (p. 34-37) et des indices (p. 417-475) facilitent l’utilisation de l’ouvrage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Delaplace, « The Etymologies of Isidore of Seville, translated with introduction and notes by S. A. Barney, W. J. Lewis, J. A. Beach, O. Berghof, with the collaboration of M. Hall », Anabases, 14 | 2011, 292.

Référence électronique

Christine Delaplace, « The Etymologies of Isidore of Seville, translated with introduction and notes by S. A. Barney, W. J. Lewis, J. A. Beach, O. Berghof, with the collaboration of M. Hall », Anabases [En ligne], 14 | 2011, mis en ligne le 01 octobre 2011, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://anabases.revues.org/2847

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page