Navigation – Plan du site

Éditorial

Hommage à Leandro Polverini
Corinne Bonnet et Arnaldo Marcone
p. 9-10

Texte intégral

1Le 6 novembre 2010, notre collègue et ami Leandro Polverini, professeur d’histoire romaine à l’Université de Rome 3, fête ses 75 ans. Les collègues antiquisants de l’Université de Toulouse, membres de l’équipe plh-erasme, en collaboration avec Arnaldo Marcone, successeur de Leandro Polverini à Rome 3, ont souhaité rendre hommage au savant et à l’ami. Depuis de nombreuses années, en effet, des liens d’estime profonde et d’amitié affectueuse se sont tissés entre Rome et Toulouse. L’hospitalité de Leandro Polverini envers les doctorants, le rôle qu’il a joué dans l’implication de Toulouse au sein du Master « European Master in Classical Cultures », sa participation à plusieurs manifestations scientifiques, l’intérêt porté à la naissance d’Anabases sont autant de raisons de cet hommage. Mais il y a aussi et surtout ses travaux d’historiographie et d’histoire des sciences de l’Antiquité qui, pour chacun d’entre nous, constituent un modèle et une source d’inspiration.

2Le 12e numéro d’Anabases lui est donc dédié. Treize collègues de France, d’Italie, d’Allemagne, d’Amérique du Nord et d’Amérique latine se sont associés pour constituer un dossier thématique en rapport avec les intérêts de recherche et d’enseignement de Leandro Polverini : « Rome et le christianisme : mutations, stratégies, créativité ». Plusieurs autres collègues, notamment allemands, auraient souhaité y prendre part, mais en ont été empêchés par la lourdeur de leurs tâches. Le florilège publié n’est que la pointe émergée de l’immense réseau des amis et des fervents lecteurs de Leandro Polverini.

3Parmi tant d’autres, Arnaldo Momigliano, en qui Leandro Polverini reconnaît un de ses maîtres, a traité, en 1959, dans des conférences données au Warburg Institute de Londres, la question complexe de la transition entre paganisme et christianisme (The Conflict between Paganism and Christianity in the Fourth Century, Oxford, 1963 ; traduction italienne : Il conflitto tra paganesimo e cristianesimo, Turin, 1968). Son titre montre qu’il est encore partiellement tributaire d’une vision historiographique éclose au xixe siècle, celle d’un combat entre deux mondes, deux conceptions de l’univers et des dieux, qui devait aboutir au « triomphe » du christianisme. De fait, l’Antiquité dite tardive a longtemps été conçue comme un temps de déclin et d’invasions, la « fin » d’une époque, comme l’affirmait un autre grand historien italien, Santo Mazzarino, qui publiait, la même année que les conférences de Momigliano, La fine del mondo antico. Le cause della caduta dell’impero romano (Milan, 1959).

4Depuis, les travaux de Peter Brown en particulier ont mis en évidence des situations infiniment plus fluides et imbriquées. Le modèle du conflit culturel et religieux a fait place à d’autres lectures qui privilégient les stratégies de dialogue, d’osmose et d’interpénétration, sans exclure néanmoins les crispations, les tensions, voire les explosions de violence. Les mutations qui marquent le passage de l’Antiquité païenne aux mondes chrétiens – un monde pluriel au sein duquel l’éventail des débats et même des divergences est ample – sont en tout cas davantage appréhendées – sous l’influence de modèles anthropologiques – en termes de créativité visant à construire progressivement des identités nouvelles qui ne sont jamais monolithiques.

5Pour rendre hommage à Leandro Polverini, historien de Rome attentif aux développements chrétiens, nous vous proposons de parcourir cet entre-deux historique afin d’y percevoir et d’y analyser les éléments de rupture et de continuité, et les transformations qui affectent les formes de pensée, les comportements, les institutions, les images, les pratiques de la religion, du droit, du pouvoir, de l’économie.

6C’est une grande joie pour nous d’offrir ce volume à notre collègue et ami : ad multos annos, caro Leandro !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Bonnet et Arnaldo Marcone, « Éditorial », Anabases, 12 | 2010, 9-10.

Référence électronique

Corinne Bonnet et Arnaldo Marcone, « Éditorial », Anabases [En ligne], 12 | 2010, mis en ligne le 01 octobre 2013, consulté le 27 juin 2017. URL : http://anabases.revues.org/1406

Haut de page

Droits d’auteur

© Anabases

Haut de page